Pages Navigation Menu

Le premier site d'information du Tarn Ouest : Lisle sur Tarn, Gaillac, Rabastens, Couffouleux...

Les réseaux sociaux sur Internet

Les dossiers du blog : Les réseaux sociaux sur Internet

Suite au récent article consacré au groupe « J’aime ma ville, Lisle-sur- Tarn …!! » crée sur Facebook, et en discutant avec plusieurs personnes, il me semble important de faire un petit dossier consacré aux réseaux sociaux sur Internet. Loin d’être exhaustif, ce rapide tour d’horizon va peut-être vous permettre d’y voir plus clair et vous apportera sans doute quelques éléments de réflexion. N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires…

Qu’est-ce qu’un réseau social :

Un réseau social est un ensemble d’entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d’un groupement social. (…) Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical). Il existe des applications Internet aidant à se créer un cercle d’amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s’agit de services de Réseautage social.

Le réseautage social se rapporte à une catégorie des applications d’Internet pour aider à relier des amis, des associés, ou d’autres individus employant ensemble une variété d’outils. Ces applications, connues sous le nom de « service de réseautage social en ligne » (en anglais social networking) deviennent de plus en plus populaires. Elles peuvent aussi se rapporter au champ de la gestion des carrières professionnelles (coaching professionnel).
Source : Wikipédia.

Les différents types de réseaux sociaux :

Eric Delcroix dans son blog « les z’ed » classe les réseaux sociaux en 7 catégories :

  1. Les réseaux sociaux d’affaires et d’emplois comme Viadeo et Linkedin.
  2. Les réseaux sociaux de jeunes, «bloglikes» tels que MySpace et Skyrock.
  3. Les réseaux sociaux « privés » (sur invitation). Difficile de donner des exemples car justement ils sont… privés.
  4. Les réseaux sociaux spécialisés : vidéo, images… tels que Dailymotion, YouTube et Flickr.
  5. Les réseaux sociaux communautaires et thématiques, y compris les digg-likes tels que Wikkio. et Scoopeo
  6. Les réseaux sociaux «identité numérique», par exmple Ziki et MyBlogLog.
  7. Les réseaux sociaux micro : micro-blogging, micro-vidéo, etc. comme Twitter et Tumblr.

Panorama des médias sociaux

Le fonctionnement des réseaux sociaux :

En dépit d’objectifs différents, on peut dire que tous les réseaux sociaux fonctionnent de la même façon.
Pour appartenir à un réseau, il faut :

  1. S’enregistrer
    Le plus souvent c’est gratuit, mais certains réseaux proposent tout de même des services payants du type Abonnement « Premium », « Privilège » ou « Pro ». Il faut bien vivre me direz-vous…
  2. Créer un profil
    En indiquant des informations plus ou moins personnelles comme l’identité complète, l’adresse postale et numérique, le cursus scolaire, l’expérience professionnelle, les différents traits de caractère, les centres d’intérêt, les endroits où vous allez en vacances, les animaux domestiques préférés… la couleur de vos chaussettes le jour de votre entrée en 6ème… Bref, beaucoup d’informations.
  3. Inviter des amis
    Pour vous faire gagner du temps (ben voyons !) la plupart proposent sympathiquement d’envoyer votre carnet d’adresses sur le serveur. C’est sûr, vous n’allez pas passer en revue votre carnet d’adresses pour vérifier si untel ou untel est présent sur ce réseau. Non, ça, c’est dans l’étape suivante (la 4). Dès que vous avez envoyé les informations contenues dans votre carnet, le système les analyse et vous indique quelles sont les personnes que vous connaissez qui sont déjà sur le réseau. Vous êtes alors invité, tout aussi gentiment que lors des étapes précédentes, à vous mettre en relation avec eux. Pour les autres contacts, ceux qui n’ont pas (encore) la chance d’être sur le réseau, vous devez pouvez leur envoyer un sympathique message pour leur dire que vous faîtes désormais partie de ce super réseau et que c’est absolument génial et qu’il faut qu’ils vous y rejoignent sans tarder…
  4. Rechercher des amis
    Vous avez la possibilité de chercher et de retrouver des personnes que vous avez perdue de vue. Pour cela, vous pouvez faire une recherche par le nom, par l’adresse email et même pour certains en indiquant le lieu et la date où vous avez rencontré cette personne…
  5. Partager
    Il parait que c’est l’objectif principal des réseaux sociaux : le partage. Le partage des expériences, des idées, des avis, des fichiers et même des… amis. Le partage de tout et le partage de… rien !

Les principaux réseaux sociaux utilisés par les français :

Facebook

Facebook est un site Web de réseautage social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. En avril 2009, il rassemblait plus de 200 millions de membres à travers la planète, il est le 4e site le plus visité au monde selon Alexa Internet.
Facebook est né à Harvard : il est, à l’origine, le réseau social fermé des étudiants de cette université avant de devenir accessible aux autres universités américaines. La vérification de la provenance de l’utilisateur se faisait alors par une vérification de l’adresse électronique de l’étudiant. Le site est ouvert à tous depuis septembre 2006.
Le nom du site s’inspire des albums photo (trombinoscope ou facebooks en anglais) regroupant les photos prises de tous les élèves durant l’année scolaire et distribuées à la fin de celle-ci aux collégiens, lycéens et étudiants.

Viadeo

Viadeo est un réseau social professionnel. Apparu sur la toile en mai 2004, sous le nom de Viaduc, il se fera ensuite appeler Viadeo, en novembre 2006, après avoir été décliné en 6 langues. Viadeo s’adresse aux personnes souhaitant développer leur réseau de contacts professionnels. Viadeo se définit comme un outil permettant d’augmenter ses opportunités « business » (recherche de nouveaux clients, partenaires ou fournisseurs etc.), d’accroître sa propre visibilité ou celle de son entreprise (publicité), de recruter… ou encore de se faire recruter.

Copains d’avant

Copainsdavant est un site web français de réseautage social appartenant au Benchmark Group. Créé en 2001, il permet aux participants de retrouver d’anciens camarades qui ont partagé leur scolarité (à l’école primaire, au collège, au lycée et dans les cursus universitaires), ainsi que leurs activités associatives et professionnelles (entreprises).
L’inscription au site permet d’accéder aux détails des profils des membres et nécessite de remplir un formulaire mentionnant identité et établissements fréquentés.
Au début de l’année 2008, le site inaugure de nouvelles fonctionnalités gratuites qui dépassent largement son cadre initial de site de retrouvailles, puisqu’il permet maintenant à tout membre d’afficher ses goûts culturels (musique, cinéma, lectures…) et de voir combien et quels autres membres les partagent. Ces nouveautés, inspirées du fonctionnement de Facebook et de Myspace, inscrivent désormais Copainsdavant dans le champ des sites de rencontres.
En 2008, dix millions de personnes sont inscrites sur le site ; ce qui en fait le 1er site de réseau social français.

Flickr

Flickr est un site web de partage de photos et de vidéos gratuit, avec certaines fonctionnalités payantes. En plus d’être un site web populaire auprès des utilisateurs pour partager leurs photos personnelles, il est aussi souvent utilisé par des photographes professionnels. Le site héberge plus de 3 milliards de photos.
Son nom se prononce flickère.
Le site héberge plus de 3 milliards de photos début novembre 2008 et compte à ce jour plus de 54 millions de visiteurs uniques dans le monde (selon Comscore).

YouTube

YouTube est un site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, visualiser et partager des séquences vidéos. Il a été créé en février 2005 par trois anciens employés de PayPal. Le service situé à San Bruno utilise la technique Adobe Flash pour afficher toutes sortes de vidéos : des extraits de films, d’émissions de télé et des clips de musique, mais aussi des vidéos amateur provenant de blogs par exemple.
La plupart des vidéos du site peuvent être visualisées par tous les internautes, tandis que seules les personnes inscrites peuvent envoyer des vidéos de façon illimitée. Les vidéos sont accessibles par catégorie et à l’aide de mots-clés (tags) comme Flickr ou Technorati et peuvent être importées sur un blog personnel. Tout internaute inscrit peut poster des commentaires et noter les vidéos en ligne.

Twitter

Twitter est un outil de réseau social et de microblogging qui permet à l’utilisateur de signaler à son réseau « ce qu’il est en train de faire ». Il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique.
On appelle ces messages des tweets (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Diggs

Digg est un site Internet communautaire qui a pour but de faire voter les utilisateurs pour une page web intéressante et proposée par un utilisateur. Typique du phénomène « Web 2.0 », il combine social bookmarking, blog et syndication. Il dispose de plusieurs catégories, telles Politique, Divertissement, Vidéos et Technologie.
Les nouveaux articles et les sites web soumis par les utilisateurs sont notés par d’autres utilisateurs. Si une proposition remporte le succès nécessaire, elle est affichée sur la page d’accueil.

MySpace

MySpace est un site internet de réseau social fondé aux États-Unis, qui met gratuitement à disposition de ses membres enregistrés un espace web personnalisé, permettant de présenter diverses informations personnelles et d’y faire un blog. Il est connu pour héberger de nombreuses pages internet de groupes de musique et de DJs qui y entreposent et présentent leurs compositions musicales.
La très grande fréquentation de MySpace a permis à certains de ses contributeurs musicaux d’atteindre une certaine notoriété leur ouvrant la porte des majors.

Les avantages des réseaux sociaux :

D’un point de vue personnel, il est indéniable que les réseaux sociaux offrent beaucoup d’avantages comme faciliter la communication entre les membres éloignés d’une même famille ou d’un cercle d’amis. Retrouver des anciens copains ou des connaissances. Partager des informations, échanger…

D’un point de vue professionnel, les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication, de marketing et d’auto-promotion. Ils permettent également de s’entraider sur des sujets ou des aspects techniques particuliers. Dans certains cas, ils permettent de trouver de nouveaux partenaires, de nouveaux clients et fournisseurs.

Les dangers des réseaux sociaux :

Les réseaux sociaux sur internet sont source de nouveaux enjeux en terme de protection de la vie privée. Ils offrent des services innovants, et généralement gratuits, souvent en contrepartie d’une utilisation commerciale de vos données personnelles. Une fois en ligne, les informations vous concernant sont plus ou moins largement diffusées, indexées et analysées. La vigilance s’impose.

Récemment, la CNIL a adressé un courrier à Facebook afin d’obtenir des compléments d’informations sur les fichiers mis en œuvre. Il est ainsi demandé des précisions sur les durées de conservations des :

  • données personnelles des membres de Facebook ;
  • adresses IP traitées ;
  • adresses de courrier électronique des personnes invitées par un membre.

De même, la Commission a souhaité avoir des informations sur la manière dont Facebook analyse les profils de ses membres afin de leur délivrer des publicités ciblées. Enfin, elle a souligné que les personnes concernées doivent être informées de la finalité des fichiers, des destinataires des données et de l’existence d’un droit d’accès et de rectification.

En effet, comme l’utilisateur ne maîtrise pas assez ces nouveaux outils, il apprend trop souvent à s’en servir à ses dépens. Par exemple, même quand l’outil est paramétrable, la configuration par défaut favorise souvent une diffusion très large des données, si bien que des informations devant rester dans la sphère privée se retrouvent souvent exposées à tous sur Internet.

L’utilisateur n’est donc pas toujours conscient qu’en dévoilant des données sur sa vie privée, ses habitudes de vie, ses loisirs, voire ses opinions politiques ou religieuses, il permet aux sites de se constituer de formidables gisements de données susceptibles ainsi de provoquer de multiples sollicitations commerciales.
Source : CNIL.

Rodolphe Champagne revient sur le cas Marc L. mis à nu par le site Le Tigre dans son blog Communik 45 :

Voici quelques semaines, un article a défrayé la chronique : la vie privée d’un internaute était dévoilée dans un article du journal « Le Tigre » de 2 pages. Tout y passait : ses voyages, professionnels ou personnels, ses petites amies, son entourage, de nombreux détails de sa vie et même son numéro de téléphone portable !

Atteinte à la vie privée ?
Non-respect de la loi informatique et liberté ? Non, rien de tout cela : un journaliste s’est simplement contenté de reconstituer la vie de cet anonyme en glanant des photos et informations laissées sur différents sites, tels Flickr, Facebook, … ainsi que des résultats de recherche Google. La « victime » de cet article a tout simplement étalé sa vie sur le net sans jamais y prendre garde.

L’article est assez édifiant tant les informations sont nombreuses (pour le lire, rendez-vous à la fin de ce post) . On y imagine alors facilement ce que pourrait en faire une personne mal intentionnée…

Plus que jamais, soyez vigilant !
On ne le dira jamais assez, mais nombre d’internautes laissent des informations sur différents sites sans toujours prendre conscience qu’une fois rassemblées (comme sur le site 123people.fr), elles pourraient permettre à quiconque d’en savoir beaucoup -voire trop- sur sa vie privée.

Internet ne se résume pas à un forum où seuls ses amis seraient connectés. Les moteurs de recherche sont puissants, mémorisent de plus en plus d’informations et les traces laissées par chacun s’accumulent d’année en année. Il est donc important de verrouiller les informations personnels au moyen de mots de passe et de vérifier que vous avez sélectionné les bonnes options de votre réseau social favori. Juste un exemple sur facebook : en omettant de cocher une simple case, les « amis » de vos « amis » ont alors accès à l’ensemble de votre profil, pourtant protégé par mot de passe.
Source : Communik 45.

Vous l’avez certainement compris : je n’aime pas beaucoup les réseaux sociaux.
Pourtant je les utilise. Beaucoup trop. Viadeo, Facebook, Copains d’avant, MySpace, Flickr, Ziki… j’ai des comptes un peu partout… Je m’en sers aussi bien à titre personnel qu’à titre professionnel. Pourquoi ? Parce que l’on ne peut pas toujours vivre dans sa bulle.
Cependant, j’ai la plus grande méfiance à l’égard des personnes et des sociétés qui sont derrière ces systèmes tentaculaires. Je suis lucide et je ne me fais aucune illusion : si le partage et le communautarisme sont les principaux arguments avancés par les réseaux sociaux (souvent sous couvert du leitmotiv « le Web 2.0 c’est trop génial, il n’y a que ça de vrai et c’est l’avenir du web ! »), je sais pertinemment que la seule chose qui intéresse les multinationales, ce sont les informations que nous leur avons si naïvement données : « faites mumuse » entre vous, montrez-nous votre vie sur Internet, échangez des fichiers, des blagues, des photos et des vidéos, formez des groupes virtuels sur Facebook… pendant ce temps, nous, nous stockons toutes les informations, nous les analysons, nous les croisons et nous les vendons au plus offrant offrant. Quoi ? Comment ça ? Vous ne voulez pas nous donner vos vies ?… Désolé, c’est trop tard…

Vous trouvez que j’exagère ? Si peu…

Quelques vidéos :








Facebook et twitter avec un peu d’humour…

Et vous, où en êtes vous avec les réseaux sociaux ?

[poll id="7"]

Lexique :

  • CNIL : La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) est une autorité administrative indépendante française chargée de veiller à la protection des données à caractère personnel et de la vie privée. Elle a été créée par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.
  • Digg-likes : Outil social en ligne permettant aux Internautes de partager et de promouvoir des pages web avec d’autres utilisateurs du service.
  • Micro-blogging : Le microblogue (parfois appelé miniblogue) est un dérivé allégé du blogue, qui permet de publier des contenus textuels en format court (moins de 140 à 200 caractères) et sans titre.
  • RSS : L’usage le plus courant est de recevoir la liste des nouveaux articles publiés sur un blog ou un site d’informations, avec un résumé pour chaque article. Pour les recevoir, l’utilisateur doit s’abonner au flux à l’aide d’un agrégateur, ce qui lui permet de consulter rapidement les dernières mises à jour sans avoir à se rendre sur le site.
  • Social bookmarking : Le social bookmarking (en français « marque-page social », « navigation sociale » ou « partage de signets ») est une façon pour les internautes de stocker, de classer, de chercher et de partager leurs liens favoris.
  • Syndication : Système qui consiste à mettre à disposition un flux RSS avec l’en-tête du contenu récemment ajouté au site web, par exemple, la dernière news ou le dernier post d’un forum.
  • Technorati : moteur de recherche sur Internet spécialisé dans le domaine des blogs.
  • Web 2.0 : On qualifie de Web 2.0 les interfaces permettant aux internautes d’interagir à la fois avec le contenu des pages mais aussi entre eux, faisant du Web 2.0 le web

Pour aller plus loin sur le net :

Pour aller plus loin dans les bouquins :

  • Les réseaux sociaux : pivot de l’Internet 2.0 – Alain Lefebvre – Edition M2 Editions – ISBN: 978-2952051484
  • Facebook et les autres réseaux sociaux – Alexandre Boni – Editions Micro Application – ISBN : 978-2300015793
  • Bienvenue sur Facebook, le mode d’emploi – Karine Papillaud, Jérôme Bouteiller et Claire Germouty – Editions Albin Michel – ISBN : 978-2226183965
  • Facebook, on s’y retrouve ! – Alban Martin et Eric Delcroix – ISBN – Editions Pearson Pratique – 978-2744092077
  • Petite anthologie du flingage sur Facebook – Pierre de Taillac – Edition Bourin Editeur – ISBN : 978-2849410936
  • Web 2.0 Les internautes au pouvoir : Blogs, Réseaux sociaux, Partage de vidéos, Mashups… – Jean-François Gervais – Editions Dunod – ISBN: 978-2100507016

Sources : Toutes les définitions de ce dossier sont issues de Wikipédia.
Photo : luc et
François Darnez – Les petits lézards.

Les partenaires du blog
Scène Nationale d'Albi, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" Graulhet, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" SMAD - Cap découverte, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" Festival Les ptits bouchons, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" Algorithme, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" "Lisle sur Tarn, le blog", ambassadeur d'Albi | La cité épiscolpale AGACI, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" Villagenda, partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog" Vous aussi devenez partenaire de "Lisle sur Tarn, le blog"